La scolarité une horreur !!


On a tous le droit à une chose ! Le Respect ! Car dans ce monde, on est Tous Différents !
 

Partagez | 
 

 La scolarité une horreur !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maldoring Iros
avatar
Fondatrice
Féminin Messages : 198
Date de naissance : 02/05/1990
Age : 27
Localisation : Chez moi !
Emploi : Fondatrice de forums
Humeur : Ça peut aller !
MessageSujet: La scolarité une horreur !!   Sam 3 Mar - 20:09

Brrrr rien que de penser à l'école, j'en ai froid dans le dos !
Vous devez vous demander pourquoi? Non? Alors je vais vous expliquer...

Mon aversion pour l'école à commencer au primaire en CE1... C'était en janvier exactement... A cause d'un problème dans ma première école, j'avais du en changer... Me voici propulser dans une nouvelle école, où dés mon premier jour, ma prof me prend en grippe au sens propre du terme... En effet, comme je n'écrivait pas comme tout le monde... (en attacher avec les lettres majuscules en baton) La prof m'a attraper par le bras et m'a laissé la trace de sa main sur le bras... Manque de chance pour moi, c'est ma mamie qui est venu, me chercher et elle n'a jamais prévenu ma mère de ça, alors que moi je croyais qu'elle l'avait fait... Ma prof, comme elle n'a jamais eu de retour, en a profité pour faire de moi son souffre-douleur... Il y avait toujours quelque chose qui allait pas avec elle...

C'était sans compter les élèves... La grande majorité, ne m'aimait pas... Ils faisaient donc passer le mot à leurs amis ou frères et sœurs, qui faisaient pareil, jusqu'à que pratiquement tous les élèves me traitent comme une m****...

Ma mère m'a donc retiré de l'école à la fin de mon année de CM1 et m'a envoyé dans une troisième école de primaire avec mon frère Alan (maintenant âgé de 16 ans) qui lui ne parlait plus du tout à cause de sa maitresse de maternelle, qui elle ne l'aimait pas et l'avait mit dans un coin pour pas s'occuper de lui... Ce qui avait poser des soucis à mes parents, car tous le monde les accusait d'abuser de mon frère et que c'était pour ça qu'il parlait plus...

Donc revenons à cette nouvelle école où j'ai fait mon année de CM2... Le cauchemard a été comme dans ma précédente école, à la différence que ma prof était super gentille comme la prof de CP de mon frère Alan... Heureusement qu'elles étaient gentilles, comme une prof de maternelle de ma première école, car sinon, je crois que j'aurai péter un plomb...

A la fin de mon année de CM2, j'ai du aller au collège... Et là ça a été, la descente aux enfers ! J'ai eu la malchance de tomber dans une classe où ils y avaient des élèves de mes écoles précédentes et avec l'aide de leurs amis, ils m'ont pourri la vie... C'était sans la CPE, qui m'avait prit en grippe et qui se faisait une joie de me pourrir la vie aussi...

J'ai réussi à tenir pendant mes 2 années de 6ème, mon année de 5ème et mon année de 4ème... Mais lors de mon année de 3ème, le cauchemard... Les élèves étaient de pire en pire et les profs voulaient à tout prix que je me fasse des amis, alors que je n'en voulait pas... Comme dit le proverbe: "Mieux être seul, que mal accompagner".

J'ai donc continuer à être toute seule dans mon coin, avec mes livres, mes histoires et mes dessins, alors que les élèves et les profs me harcelaient toujours plus... Et durant cette année, j'ai cesser d'être une gentille fille... Jusqu'à présent, les élèves m'avaient toujours insulter MOI... Mais cette année là, un garçon, assez costaud, a osé insulter ma mère en la traitant de bâtarde car elle est métis... Et là j'ai explosé... J'ai laissé sortir toutes ses années de rage que j'avais accumulé et j'ai envoyé le garçon à l'hôpital... Mais bizarrement, j'ai jamais eu de problèmes à propos de ça...

Quand j'ai quitté ce collège pour entrer au lycée, je me suis dit: "Au lycée, ils auront surement la tête sur les épaules, vu qu'on entre dans la vie plus professionnelle..."

Mais j'ai vite déjanté car ils étaient aussi méchants et gamins qu'au collège... Je me suis retrouvé dans une classe entièrement composé de filles, qui étaient toutes des pestes... Une seule a été sympa du début à la fin avec moi... Elle s'appelle Wallis... Elle essaye toujours de me remonter le moral, mais pas facile quand des petites garces s'en prennent à vous avec tout un établissement scolaire, et que quand les CPE et les profs s'en mêlent c'est toujours la victime qui a tord...

Car un jour, lors de l'élection des délégués de notre classe, une des filles de ma classe, Stéphanie, uniquement parce que je ne voulais pas lui prêter mon style, m'a menacé en me disant qu'à la sortie des cours, elle me tomberait dessus... Malheureusement elle n'avait pas mentit... Quand je suis sortie, elle m'a frappé de toutes ses forces... Je suis rentrée chez moi et ma mère m'a tout desuite emmener chez le docteur quand on a découvert que j'avais un bleu au ventre et un dans le dos... Mon médecin m'a fait un certificat au cas où je voudrais porter plein pour coups et blessures...

L'année c'est fini dans la même ambiance pourrie... Et l'année suivante c'était repartit... Sauf que cette fois, l'histoire des coups et blessures était arrivée aux oreilles d'une CPE, une jeunette, qui venait d'arriver, et elles nous a convoqué la Stéphanie et moi... Et après nous avoir sermonné, qui a du s'excuser mais ne l'a pas fait? C'est moi ! J'ai refusé de m'excuser car je n'avais rien à me reprocher moi... Et la CPE n'a pas apprécier... Et bizarrement après ça, j'ai été malade, j'ai fourni un certificat médicale et il a mystérieusement disparu...

Et vers la fin octobre, le jour où j'ai quitté le lycée, la deuxième CPE, plus âgé, a envoyé un surveillant me chercher pour m'emmener à l'infirmerie car l'infirmière voulait me parler de mes absences médicales répétés... (j'ai une santé fragile depuis ma naissance) Le surveillant m'a dit qu'après ça, je pourrais retourner dans ma classe... Je suis donc aller voir l'infirmière, qui m'a "sermonné" et m'a proposé une liste de médecins spécialisés pour m'aider à trouver un moyen de plus être malade, mais j'ai refusé de la prendre car j'avais rien demander... (car les deux CPE avait dit à l'infirmière que c'était moi qui était intéresser par cette liste -_-)

Je suis donc retourner dans ma classe après ça, et je vois qui débarquer après 5 minutes en cours...? La CPE... Elle me demande de sortir... Je sors et elle commence à m'engueuler en me disant que si mes absences continuent elle en parlerait à l'inspection académique... Sur le coup j'ai absolument rien compris, sur le pourquoi elle me disait ça... Donc à la fin des cours, c'était le matin et je devais manger à la cantine, j'ai prit mon portable et j'ai appellé ma mère, qui m'a dit: "Bouge pas, j'arrive et je te fais quitter cette école..."

Elle est venue me rejoindre et en 2h, je ne faisais plus partir du Lycée Anne Veaute de Castres... Le soulagement que j'ai éprouvé, était immense... Même si mes parents m'ont inscrit tout de suite après au CNED pour finir mon année scolaire et avoir mon BEP Secrétariat...

Malheureusement à la fin de l'année j'ai raté mon diplôme de 6 points et demi... Mais j'en avais tellement marre des cours, que j'ai refusé de le repasser... J'ai fait une année de break et après je me suis lancé dans la vie active en faisant des formations pour trouver un projet professionnel qui me convenait...

Voilà vous savez tout de ma vie dans le milieu scolaire...

Bye bye !






Maldoring Iros, c'est lui ! (cliquez sur spoiler)
Spoiler:
 

Et voici notre Mascotte, Bouilli, mon vieux doudou:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quatsous.forum-actif.net/
 

La scolarité une horreur !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» FB : Le Bal de l'horreur [Pv. Bear D. Seiko]
» L'horreur de la guerre dans la perfidie d'une attaque surprise.
» Horreur [P]
» Le 09 juin... Néron, Louis XIV, Donald et l'horreur absolue
» Horreur Boréale... [Irving, Nora & Crispin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous Différents :: ♣ TOUSDIFFERENTS :: Discussions pour Tous :: Metro, boulot, dodo-